Charlotte

Fleur Le mot de Charlotte Fleur


La préservation du patrimoine génétique de la région est un des fil rouge de la ferme.

La plupart des races fermières ont vu leurs effectifs chuter pour presque totalement disparaitre pour certaines races de volailles notamment, après guerre.

La course à la rentabilité et à la productivité à outrance a sonné le glas pour toutes ces races locales.

Il a fallu quelques décennies seulement pour voir disparaitre ou presque des races locales vieilles de plusieurs siècles !

Fleur Les races anciennes Fleur

Les chevaux de trait


Chevaux de trait

De race Percheronne, ils sont élevés en liberté et en harde. En plus de participer aux concours de race, les chevaux sont éduqués à la traction agricole pour aider au travail des champs, du débardage, des Vignes etc…

Ce sont des chevaux majestueux, à l’écoute, et forts.

Les vaches


Le troupeau est constitué de vaches Normandes et de vaches Jersiaises. 2 races Normandes aux multiples qualités. A la ferme de Ronfil, les vaches vivent en troupeau, à travers les prairies. L’hiver, elles ont le choix de rentrer ou non à l’étable…et souvent celle ci est déserte !

Les races a faible effectif sont préserver contre les atteintes dû à la recherche de rentabilité absolue. Malheureusement ce n’est pas le cas des races bien développées comme la Normande ou la Jersiaises. Hors à y regarder de plus près, la race jersiaise est très présente partout dans le monde mais la vraie jersiaise, originelle, est quand à elle, très rare. Et c’est cela que la ferme tend à préserver.

Vaches en troupeauVache et son veau

Les poules


PoulesPoussins

Les poules sont élevées également en liberté sur la ferme. Elles se nourrissent d’un peu de blé mais surtout de ce qu’elles trouvent seule dans la nature. C’est une activité importante à Ronfil. On y trouve beaucoup de races normandes différentes :

  • La Cotentine
  • La Crèvecoeur
  • La Merlerault
  • La Caumont
  • La Gournay

La dinde noire de Normandie


Ces races sont rares voir très rares, alors qu’elles peuplaient encore nos campagnes voici plus de cinquante ans. Certaines ont bien faillit disparaitre comme la Poule de Caumont et la Dinde Noire de Normandie encore en grand danger.

Elles font des œufs excellents et nichent où elles le veulent sur la ferme.

Les autres animaux


Nos cochons de Bayeux et Normand, les chèvres des fossés, les lapins blanc de Hotot et Normand.

Les clubs et syndicats de races


  • La Société Hippique Percheronne de France
  • L’ASP chèvres des Fossès
  • Le Syndicat du Porcs de Bayeux
  • Le CSRAN